Bac de rétention anti-acide

Besoin du client

Dans la zone de traitement des eaux polluées, une cuve d’acide doit être remplacée. Elle est placée dans un « bac de rétention » en béton armé, présentant des dégradations très importantes : désagrégation des bétons en bas de cuves (zone immergée) d’environ 60% de l’épaisseur des murs. Il faut dépolluer les ouvrages (acidité ph zéro), reconstituer les bétons, et les protéger par un revêtement spécial qui résiste aux acides les plus agressifs.

Proposition d'Eriane

Après une décontamination très poussée, les bétons sont purgés pour retrouver la partie saine. Des tests Phmétriques sont réalisés. Le ferraillage est renforcé et les bétons reconstitués par des mortiers à haute performance.
Une résine fortement armée de fibre de verre est mise en œuvre en protection des bétons.

Choix techniques

Utilisation du système NOVADUR1060T des Ets RESIPOLY CHYSOR avec marouflage d’une armature en fibre de verre.

Les plus

Construction d’une couverture étanche provisoire au dessus de la zone de travaux pour respecter les délais malgré les intempéries.

Utilisation de combinaisons « chimiques » et de masque à filtration absolue pour la protection des personnels.

Le système mis en œuvre résiste à la fissuration du support et est donc parfaitement étanche (protection de l’environnement).

Information chantier

  • Région de Bâle (68)
  • Station d'épuration
  • Mi septembre 2015 à mi décembre 2015

Chiffres clés

  • 50m² d'étanchéité traitée

  • 150h

Nos autres réalisations

Réfection d’isolation thermique suite à incendie.

Travaux de réfection résine

Travaux d’étanchéité bassin

Etanchéité résine